A’KKADA « Chroniques du bled »

Compagnie Amal Hadrami

  • Accueil
  • > Recherche : strip tease emission

30 juillet, 2010

Striptease ou l’émission du XXIème s.

Classé dans : Devisons un peu — cieamalhadrami @ 0:03

 

soucoupestriptease.jpg

Nous sommes tombés la dernière fois sur un programme tv plus ou moins intrigant. En vérité, c’était une vidéo extraite d’une émission et mise en ligne sur Youtube. Qu’importe. Mais nous aimons les digressions. Et surtout l’exactitude des faits.

Donc, on y voyait un couple de campagnards – quand nous parlons de « campagne », il s’agit assurément de la vraie, de la profonde, de celle où seuls les aventuriers téméraires lasso en main et couteau suisse au bec osent se hasarder.

Un couple lambda, voudrait-on nous faire croire, traversant sa journée de la façon la plus naturelle qu’il soit. Nous, yeux grands ouverts, bouche bée, limite avec un filet de bave venant s’écraser sur le tapis du salon. Répugnant.

Non pas que nous soyons fascinés par leur existence passionnante de péripéties toutes aussi extraordinaires les unes que les autres. Non. Vraiment pas. Plutôt ébahis par un quotidien aussi lassant qu’invraisemblable.

Déjà, nous ne comprenons pas ou très peu ce qu’ils disent ; l’accent de leur parler ayant conservé toute l’authenticité du langage préhistorique. Ensuite, après nous être familiarisés avec le décor et les costumes que nous soupçonnons tout de même avoir été dérobés au musée d’à côté ou fabriqués à la va-vite avec les détritus du coin, nous nous laissons embarquer dans un univers rocambolesque et cheminons au fil des discussions sur des voies de réflexion nouvelles et surtout étonnamment absurdes.

L’homme tente, avec toute la sincérité, l’espoir et la naïveté du monde – on se demandait où ils étaient passés, maintenant on sait – de concevoir une soucoupe volante… Prenez le temps de digérer.

Une vraie, pas une maquette, pas un objet décoratif, non, une véritable soucoupe volante. Il a pensé aux hublots, à l’aménagement en bois et a même fabriqué un truc avec des fils en guise de système électronique. Sans oublier bien sûr la manette de pilotage. Ça, c’est un OVNI.

Il parle des extraterrestres, de ce qu’il fera une fois dans l’espace, élabore des théories sans queue ni tête mais il se comprend et c’est bien là l’essentiel. Sa femme aussi d’ailleurs semble entendre ses propos et parvient même à lui répondre. En même temps, elle garde dans une boîte son perroquet mort depuis quatorze ans. Son testament : une photo de lui au dos de laquelle elle a inscrit son vœu d’être enterré avec lui. No coment.

D’ailleurs, il n’y a pas de commentaires. C’est ça, le génie de l’émission. Comme ça, pas de subjectivité mal placée, pas d’influence sur le jugement du téléspectateur ; la culpabilité d’une pensée inconvenante revenant ainsi entièrement à celui qu’elle traverse.

Pourquoi regarde-t-on ce genre d’émission. Par curiosité malsaine ? Pour se moquer ? Se réconforter ? En tout cas, ça marche. Elles font de plus en plus de bébés, ces émissions, se multiplient, encore et encore, en une infini de petites émissions toutes aussi étranges les unes que les autres.

Prenez celle où un agriculteur choisit parmi des prétendantes – va savoir où ils les ont trouvé celles-là – celle qui partagera sa vie pendant quelques jours pour à la fin décider si oui ou non elle est fera une bonne compagne. ??????

Nous avons envie de dire : « Mais pourquoi vous faites ça ?!?!?! »

A croire que les OVNI, c’est nous.

 

g-huis-g8 |
astrologievoyance |
1S4, Lycéee La Bruyère Vers... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | réflexion en partage
| Chômeuse de Luxe
| REFLEXIONS