A’KKADA « Chroniques du bled »

Compagnie Amal Hadrami

10 juillet, 2015

« Bienvenue dans ma sphère »

Classé dans : Devisons un peu — cieamalhadrami @ 3:28

Il y a des gens comme ça avec lesquels tout semble évident.

Un jour, ils entrent dans votre sphère, mais pas la sphère intime, la première sphère, la plus lointaine, la plus flou, la plus anodine. Vous assistez à leur entrée, vous n’y prêtez pas plus d’attention que ça; tant de monde accède à cette sphère qu’ils ne pourraient être qu’une silhouette de plus qui aura bientôt disparue.

Pourtant elle ne disparait pas. Pourtant, sa forme se précise de jour en jour, le contour se dessine avec plus de détails et bientôt, vous voyez apparaître une première lueur. Vous n’y prêtez pas plus d’attention que ça. Pourtant, quelque chose titille votre esprit. Quelque chose. Pressentiment.

La vie, aussi surprenante que prévisible, place cette personne sur votre chemin. Une fois. Deux fois. Trois fois. Elle accède à la deuxième sphère. Celle des gens que vous gardez en mémoire parce que même de loin, ils font partie de votre vie. Quelques mondanités échangées et pourtant, déjà, un sentiment partagé de… on se reconnaît, on se comprend, on sait qu’il y a quelque chose. Quelque chose. Oui mais pas maintenant. L’heure viendra.

Et puis l’heure vient. Après tant d’années. Un premier échange improvisé, sincère, qui pèlera comme un oignon les couches superficielles qui protègent votre âme. Il aura suffit d’une soirée, d’un échange pour reconnaître chez l’autre ce que l’on aime chez l’être humain. La simplicité, la sincérité. 

Qu’à cela ne tienne, on saute des étapes. Accès direct à la dernière sphère: celle des gens que vous estimez. Il y en a peu. Il y a de la place. Parfois une place se libère; l’erreur est humaine. Mais il y aura toujours une place à prendre.

Il y a des gens comme ça avec lesquels tout est évident.

Laisser un commentaire

 

g-huis-g8 |
astrologievoyance |
1S4, Lycéee La Bruyère Vers... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | réflexion en partage
| Chômeuse de Luxe
| REFLEXIONS