A’KKADA « Chroniques du bled »

Compagnie Amal Hadrami

  • Accueil
  • > Archives pour janvier 2012

16 janvier, 2012

Incroyable mais vrai…

Classé dans : Chroniques du bled — cieamalhadrami @ 23:58

Ceci est une histoire vraie.

Nous recevons un message sur notre compte Viadeo. Un artiste intéressé par le travail de la compagnie souhaite savoir si une collaboration serait envisageable. Il réside à Fès, nous à Marrakech.

Nous l’informons qu’effectivement nous avons un projet auquel il pourrait participer si, néanmoins, il correspondait au profil recherché. Pour cela, nous avons besoin de le rencontrer et de l’auditionner. Nous lui demandons donc de nous informer dès sa prochaine venue à Marrakech puisque nous apprenons qu’il est originaire de la ville ocre et qu’il finira bien par y passer dans les semaines à venir.

Ce à quoi il répond qu’il y sera d’ici quelques jours et demande nos coordonnées téléphoniques que nous lui communiquons. Il nous préviendra dès qu’il sera à Marrakech. Jusqu’ici, tout va bien.

Arrive le jour J et le voilà qui nous appelle au petit matin « je suis à la gare routière, retrouvons-nous ». Nous sommes sur le point d’aller à un rdv donc nous fixons un rdv à 14h. Premier hic, il est injoignable, pas de portable. Ok….

Il rappelle à 13h30, nous refixons rdv pour 13h45 devant une grande enseigne près de la gare routière. C’est à l’autre bout de la ville, nous n’avons pas déjeuner et un autre rdv de travail nous attend à 16h. Il repart le soir même donc pas le choix. Nous commençons vaguement à comprendre qu’il est venu spécialement pour nous rencontrer. Passons…

Arrivé au rdv, personne. On l’appellerai bien mais Mr doit être la seule personne sur terre à ne pas avoir de portable! Nous attendons. 5min…. 10min… Nous regardons à droite, à gauche, derrière, devant, dessous même mais rien ou plutôt personne. A part quelques clochards et voyageurs pressés et sans le sou. Le quartier est mal famé. Nous en sommes en robe. Sur un scooter. Les clins d’oeil fusent et nous comprenons que nous n’allons pas faire long feu en restant planté là.

Nous partons. Nous avons d’autres chats à fouetter. Et voilà qu’1h plus tard, Mr appelle alors que nous travaillons. Nous ne répondons pas. Il nous harcèle de coups de fil. Nous ne répondons pas. Il continue d’appeler. Nous ne répondons pas.

Nous rentrons chez nous, après une journée de travail bien remplie et comme tout être normalement constitué du XXIème siècle nous consultons nos messageries.

Viadeo, un nouveau message. C’est trop parlant pour le paraphraser, donc, régalez-vous:

« bonsoir j’essay de te contacter mais j’ai pas de chance je croi je suis encors a marrakech je vais ressayer vers 19h de te rappeler c malgre moi par se que j’ai vendu mon telephone pour venir pour se casting et voila je suis en panne a marrakech j’ai pas l’argent de retours mais si sa vau la paine pour se travail sa me derange pas j’espere que tu puisse lire mon message je suis toujours a cote de la gare routiere puis que je connais personne a marrakech j’attands votre repanse. »

Outré, nous l’envoyons gentiment balader. Mr ne se dégonfle pas, il répond:

« merci de votre accueil c’est vraiment très sympa de votre par et sans abusée de votre temps je vous souhaite bon continuation .
je voulais seulement dire vous n’avez pas a me laisse au moine dans cette situation par se que je me suis laisse attirer vraiment par vos activité.
alors je crois que sa a pas marche je voulez vous montrer que je suis très motive pour se travail d’après avoir vue vos travaux sur internet.
vous me deviez au moine les frais pour retournez a fes je laisse a ta conscience le choix a plus… »

Vous imaginez bien que notre réponse, et ultime échange, a été des plus sanglante.  Après on nous demande si travailler au Maroc c’est pas trop dur… Ah? on n’avait même pas remarqué!

 

 

 

 

g-huis-g8 |
astrologievoyance |
1S4, Lycéee La Bruyère Vers... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | réflexion en partage
| Chômeuse de Luxe
| REFLEXIONS