A’KKADA « Chroniques du bled »

Compagnie Amal Hadrami

7 mars, 2011

Commentaire de Didier en réponse à L’esprit d’Avignon sur son article « PIQURE DE RAPPEL : L’Islam est incompatible avec les droits de l’homme »

Classé dans : Devisons un peu — cieamalhadrami @ 14:13

http://lespritdavignon.wordpress.com/2011/03/01/piqure-de-rappel-l%E2%80%99islam-est-incompatible-avec-les-droits-de-l%E2%80%99homme/#comments

Un droit de réponse s’impose, si vous me le permettez et je vous en remercie d’avance.

Cher » espritdavignon,  » par pitié, ne mélangez pas tout . Vous avez réussi à créer le buzz comme on dit, sur l’islam, car malheureusement c’est un sujet « bankable » et mon intervention sur votre site n’est pas en réaction mais en correction au sens académique du terme, entendons-nous bien; sur un sujet qui mérite un peu mieux que de l’amateurisme journalistique du moins s’ il seréclamait comme tel, bref un peu d’arôme et de douceurs orientales dans votre tajine…un peu particulier. Justement, un peu aussi d’esprit et de subtilité dans votre titre et vos commentaires car il est trop facile de dire que dès lors qu’on parle d’islam, voilà mohamed et ahmed qui déferlent comme l’écume des vagues ou cabrés sur leur scooter débridé.

Par pitié, ne mélangez pas tout: « révolution », « religion », »obscurantisme », « démocratie » et « Islam », les événements que nous vivons actuellement de manière directe ou indirecte, n’ont aucun lien avec la religion ou l’islam; et puisque vous savez presque tout de l’islam, du moins en couleur pourpre, pourquoi n’a-t-on pas vu venir « les révolutions » de printemps et de jasminpourtant de couleurs plus claires. De cet islam qui a été instrumentalisée par moubarak, khadafi, ben ali, salah… les frères musulmans, les wahabistes, le hanbalisme, jama ‘a islamia… et consorts uniquement pour la prise de pouvoir, vous n’avez retenu que le mot « islam »; dans ces pays ou l’islam n’est même pas religion d’Etat, car ce sont des pays d’influence soviétique. Et je concède, ces dirigeants ont dupé tt le monde, vous, moi sauf leur peuple. Quand ds ces pays on parlait de liberté, de paix. En france et ailleurs, on parlait d’islam, d’intégrisme, et vous rejouez aujourd’hui la même symphonie… inachevée , et que bien évidemment l’enfer c’est toujours mieux quand c’est les autres.

Par pitié, ne mélangez pas: un auteur aussi brillant soit-il, comme taslima, (prix nobel ne veut pas dire « noblesse ») qui occulte à elle seule la formidable floraison des littérateurs arabes, perses, femmes et hommes d’hier et d’aujourd’hui sans prix, ni gloire et qui ont condamné avec subtilité et force non pas l’islam, mais les dérives des hommes au nom de cet islam et que vous ne connaissez pas et que vous ne connaitrez sûrement jamais pour la simple et bonne raison qu’on a jamais voulu les traduire car pas assez représentatifs-ves, pas assez spectaculaires, pas assez… j’ose le mot… occidentalisé(és), ou ethnocentr-alisé(es) vers l’occident, DONC PAS VENDEURS.

Par pitié, ne rentrez pas dans cette forme d’inquisition démagogique trop à la mode et mercantile pour stigmatiser une religion plus qu’une autre, au tort qu’elle réfléchit un peu trop la lumière en ces temps heurtés où il n’y à même presque plus de lumière, pour personne d’ailleurs. La réalité de cette religion ne se résume pas à ce que des barbus ou des burquistes ou des taslima nassreen vous renvoie comme image, pieuse ou iconoclaste, car au final c’est la crainte.. qu’on vous vend et voyez comme ce serait trop simple… de l’esprit (puisqu’il est question d’esprit dans votre blog), et j’irai plus loin chers amis du blog, de la hauteur d’esprit, enfin quoi! l’esprit critique doit être mis non pas à la contradiction systématique des sources médiatiques, et d’information mais à la compréhension politique et sociologique de ce dont on croit savoir parler… l’islam; lire tasleema nassrine (pour l’avoir lue et relue) ne nous apprend rien autrement qu’ il est des hommes et des femmes aussi bêtes que le cours millénaire du Gange, comme partout ailleurs dans le monde.

Mes chers amis, Ca demande plus qu’un article, plus qu’une tribune, je vous assure, plus qu’un livre, ça demande un effort bien plus difficile que la simple dénonciation, ou la diatribe ou le pseudo-manifeste et si vous aviez raison, et ô combien je vous le souhaite, et je vous donnerais mille fois raison car j’entends votre voix et la partage en partie…hélas, votre blog ne suffirait pas, vos voix ne suffiraient pas, vos convictions ne suffiraient pas, votre honnêteté ne suffirait pas, votre indignation ne suffirait pas, votre colère ne suffirait pas.. pour la simple et bonne raison qu’un proverbe arabe résume tout: « celui qui ne te connait pas, ne t’améliore pas ». Ici le verbe « connaître » est employé au sens philosophique du terme, à savoir le regard qui manque de jugement et de lumière par trop insuffisant de connaissance de l’autre.

Enfin par pitié, s’il vous plait, et je vous en conjure… lisez, lisez non pas au nom de Dieu, ou de montesquieu, d’aristote, saint-thomas d’Aquin, ou de saint-Augustin, d’avéroes, ou de voltaire, mais au nom de la liberté intellectuelle, non celle qui nous est étalée, de fait ds les journaux, les magasines sans effort hormis l’appoint que nous faisons, mais celle qu’on va chercher, celle qui nous fait douter, celle qu’on redoute, celle qui nous gêne, parce qu’elle est difficile, parce qu’elle ne ressemble pas à la réalité… des médias, ou de paul-pierre-jacques ou à ce que peuvent en dire les politiques tous avisés qu’ils sont; mais celle dont on se saisit personnellement par la lecture, par l’effort d’altérité…non vers le « mohamed » et l’ « ahmed » folklorique du quartier, mais vers l’histoire, la littérature arabe, la pensée arabe, la culture arabe, la langue arabe, le(s) religion(s) arabes, voilà le mot est dit… car il n’y’a pas un Islam, chers amis, mes des Islams, si vous avez compris ça, vous aurez tout compris du monde arabe; bien plus que vous n’ apprendriez en lisant la traduction du ‘bengladi’ des oeuvres de taslima qui n’est pas arabe, et qui n’écrit pas en arabe; elle dénonce et c’est tt à son honneur, l’intégrisme et l’obscurantisme religieux qui n’est pas du fait de la religion islamique mais des pratiques tribales, de castes sous couvert de religion, là, est la différence, comme vous découvrirez que la laïcité n’a pu être rendu possible non par opposition ou réaction à la chrétienté, mais par distinction uniquement de la sphère publique, de la sphère privée par trop bigarrée.

chers amis, merci de m’avoir lu et de m’avoir offert votre site comme tribune. Vive la liberté (de Droit), vive la démocratie et la paix des peuples.

DE

 

g-huis-g8 |
astrologievoyance |
1S4, Lycéee La Bruyère Vers... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | réflexion en partage
| Chômeuse de Luxe
| REFLEXIONS