A’KKADA « Chroniques du bled »

Compagnie Amal Hadrami

10 juillet, 2010

Alors et toi, c’est pour quand ?

Classé dans : Devisons un peu — cieamalhadrami @ 22:19

 

grossesse1203385995.jpg

« Alors et toi, c’est pour quand ? »

Et ma main dans ta bouche, ça te dit ?!

Agressifs, nous ? Vous exagérez…

C’est juste que depuis que nous avons dépassé 25ans, franchi le cap du quart de siècle, titillé de plus près la trentaine, nous sommes malgré nous entrés dans la galaxie des mamans en devenir.

Toutes les femmes que nous fréquentions jusque là se sont transformés en utérus ambulant. Leur monde tourne en orbite autour d’un seul astre : l’enfant. Cette petite chose gesticulant en permanence réclamant une attention exclusive et ininterrompue.

A croire que le mot femme intègre obligatoirement la notion de mère. Si si, regardez bien, il est juste derrière.

Soit elles parlent d’en faire, soit elles essaient d’en avoir, soit elles sont enceintes, soit elles viennent d’accoucher, soit elles respirent déjà au rythme de leur progéniture, soit elles sont célibataires et se cachent derrière un arbre.

Les conversations se réduisent à des descriptions d’états de santé, conseils en tout genre, on s’extasie d’un rien et on s’effraie pour bien moins encore. A croire qu’avant, on ne vivait pas.

De quoi pouvaient-elles bien parler avant que leur ventre ne se distende, que leur seins ne deviennent mamelles et que leurs nuits ne soient un cauchemar qui n’en finit pas?

Apparemment de rien. Leur vie d’avant était forcément inintéressante au possible pour qu’elles décident, du jour au lendemain, de la sacrifier sans appel sur l’autel de la maternité. Enfin elles donnaient un sens à leur vie, une utilité, une raison de vivre, voire de quoi meubler leurs longues heures de solitude.

Sinon, comment renoncer à une existence sentimentalement et professionnellement passionnante pour se consacrer corps et âmes et un peu plus encore à sa descendance, laquelle en atteignant sa dixième année de vie ne voudra plus entendre parler de vous ?

Parce mauvaises sont celles qui osent enfanter sans être dans le sacrifice total de leur personne. A bat les sorcières ! Ces mères modernes qui prétendent pouvoir travailler tout en étant présentes pour leur enfant et pire encore, continuent d’avoir une vie personnelle, indépendamment du fruit de leurs entrailles !

A croire qu’au XXIème siècle, les hommes n’entrent toujours pas en ligne de compte. « Tant mieux pour elle si son mec participe et lui donne un coup de main » sont autant de propos insensés qu’actuels. Un coup de main ?

Et que dire à celles qui, ayant atteint la limite d’âge, en couple, jouissant d’un cadre de vie agréable, refusent tout simplement d’être mère ?

On leur sert inlassablement le même refrain :

« Alors et toi, c’est pour quand ? »

Et ma main dans ta bouche, ça te dit ?!

 

2 réponses à “Alors et toi, c’est pour quand ?”

  1. Morgane dit :

    Vraiment tres drole,meme moi qui reve de devenir mere un jour je trouve cette histoire amusante. Bravo.

Laisser un commentaire

 

g-huis-g8 |
astrologievoyance |
1S4, Lycéee La Bruyère Vers... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | réflexion en partage
| Chômeuse de Luxe
| REFLEXIONS